Biodiversité

Parlons nichoirs, maisons à oiseaux……

23 janvier 2024

 

La présence de nichoirs dans notre jardin ou sur notre terrasse, fait office de bol d’air. Que le chant du merle nous réveille le matin, qu’une mésange vienne nicher sur notre balcon, et nous redécouvrons avec émotion, et fascination, la vie des oiseaux, si fragile et qui pourtant perdure même dans les difficiles conditions de la ville. Sans chercher à attirer des oiseaux rares, la vie d’un simple couple de moineaux est un spectacle perpétuel et extraordinaire à observer, bien à l’abri derrière la fenêtre !

Pour nous permettre d’admirer ces affamés à plumes que sont les oiseaux, nous réalisons régulièrement des nichoirs et maisons d’oiseaux. Créer un monde miniature à partir de quelques matériaux simples, c’est merveilleux ! Qu’il soit rudimentaire ou raffiné, l’aspect d’un nichoir n’affecte pas sa fonction. Mais, la taille doit être adaptée et il doit offrir une certaine sécurité à ses occupants.

 

Les différents types de nichoirs 

Chaque type de nichoir convient à une espèce particulière. Par exemple, les mésanges noires aiment les entrées étroites, qui leur évitent d’être évincées par les mésanges charbonnières, plus grosses, lors d’inévitables conflits territoriaux. Les rouges gorges sont candidats au nichoir ouvert en façade, etc…

 

Le choix de l’emplacement

Disposez votre nichoir dos au vent et à la pluie, mais ne l’orientez pas face au sud, car le soleil direct est trop chaud pour les oeufs et les oisillons. Placez les nichoirs ouverts en façade au milieu d’une végétation épaisse.

Comment installer un nichoir

Voici quelques règles simples à respecter au moment d’installer un nichoir : Soyez patient. Le nichoir restera peut-être vide plusieurs saisons. Lorsque des oiseaux y éliront domicile, ne vous mêlez de rien. Observez les de loin. Evitez de disposer une mangeoire à proximité d’un nichoir. Les oiseaux du nid souffriraient de le présence d’autres espèces si près d’eux. Restez modestes : un ou deux nichoirs sont amplement suffisants pour un jardin de taille moyenne. Mettez votre nichoir en place en automne. Ainsi, il sera patiné par les intempéries et offrira un lieu de rencontre aux espèces s’accouplant l’hiver, dont les petits naissent au début du printemps. A la fin de la saison ( vers novembre ), nettoyez les nichoirs désertés à l’eau bouillante pour détruire les éventuels parasites.

 

 

Nous réalisons des nichoirs avec un outillage minimum, généralement présent chez tous les bricoleurs. Certaines constructions ne demandent que quelques escapades en forêt, trois morceaux de bois et un bout de ficelle. Certaines sont plus compliquées que d’autres. Quelques unes feront le bonheur des enfants qui sauront les décorer à leur idée.

 

 

Enfin, même inoccupé, un nichoir agrémente de manière charmante, un extérieur ou un jardin. Si la chance nous sourit, les nichoirs seront occupés par nos amis les oiseaux, si précieux pour notre jardin. Ils nous débarrassent des insectes, parasites, chenilles, etc, et ils animent le jardin de leurs ballets incessants et de leurs chants.

 

 

Alfred et Marguerite Stock

 

Mentions légales - Politique de confidentialité