Les petits pois

J’adore le jardin.

Mais…

il y a des jours « j’ai mal partout »

des jours « j’y arriverai jamais »

des jours où le ciel est gris et la terre est basse

des jours limaces…

Les semis en pleine terre

Cependant il y a une chose qui me réjouit des semaines à l’avance, c’est le semis des petits pois en pleine terre en février-mars. C’est encore l’hiver, mais les jours rallongent, les perce-neiges percent la neige (quand il y en a et c’est pas souvent), on tient le bon bout, si si, bientôt bientôt ça sera le printemps !

Alors je sème mes petits pois.

« Tu es folle » me dit-on parfois, et j’adore, ça me donnerait presque le frisson du pari risqué…

Et tous les ans je refais le même pari : les beaux jours reviendront (et cette année il fallait y croire…).

La récolte n’a rien de mirifique, après que corbeaux et limaces aient prélevé leur quote-part.

Mais des mois à l’avance je me réjouis de cette cueillette précoce et d’en picorer au passage en faisant mon petit tour au jardin (oui oui contrairement aux haricots les petits pois peuvent très bien se manger crus).

La princesse

Alors la princesse sur un pois d’Andersen n’avait qu’à le manger, elle aurait mieux dormi. Mais elle n’aurait pas épousé un prince…

Henriette

Mentions légales - Politique de confidentialité