Au départ, l’atelier de séchage transformé en laboratoire, de magnifiques légumes bio issus de La Fair’Ma Part et un groupe où se mêlent des néophytes curieux et des pratiquants cherchant à se perfectionner ! Et Ariane secondée par Jean-Claude !

 

Après les présentations et l’écoute des attentes du groupe, Ariane nous livre les principes de cette formidable transformation qu’est la lacto-fermentation. Pour résumer, c’est une méthode de conservation très ancienne, sans risque mais avec de multiples bienfaits pour notre santé et permettant de créer des saveurs nouvelles au gré de nos envies.

 

En mangeant de la choucroute et des navets salés, nous consommons des légumes lacto-fermentés mais peu d’entre nous se risquent à préparer les légumes de base eux-même. C’est pour se réapproprier ce savoir-faire que nous sommes là et Ariane ainsi que Jean-Claude vont nous en fournir les clés. Si la méthode est simple, il existe néanmoins des règles à respecter comme l’hygiène, la bonne proportion de sel et l’utilisation de légumes sains.

 

Le mot d’ordre pour l’étape suivante c’est : tous au travail, les dames et les messieurs ! Dans une joyeuse ambiance, le travail est réparti en groupes. Il faut laver et éplucher les légumes puis les râper, soit à la main pour le chou, soit au robot pour les carottes et les navets. Il s’agit ensuite de peser les légumes préparés et de bien doser le sel. Ariane y rajoute ses ingrédients magiques ( gingembre frais et piment). L’astuce pour que les légumes lâchent leur jus est de les malaxer consciencieusement. Pour finir, chacun remplit son bocal sans oublier de bien tasser, le ferme et le tour est joué !

 

Pour illustrer la préparation à la saumure (eau +sel), Jean-Claude réalise quelques bocaux de navets salés. Cette technique est aussi indiquée si les légumes sont coupés en bâtonnets.

S’en suit un temps de partage où les questions fusent autour de la méthode et aussi à propos d’expériences loupées pour comprendre la raison de ces échecs. Une question restera cependant en suspens : comment réaliser correctement les Suri Bohne qui hantent la mémoire de certains ?

Au final, chacun repart avec son petit pot très spécial de Coleslaw façon Kimchi que nous pourrons déguster dans 3 semaines et les connaissances pour transformer nos propres légumes tout en s’amusant à créer des saveurs inédites. Tout un programme !

 

Mentions légales - Politique de confidentialité